14/01/2018

Les saisons du bonheur, de Belva Plain

Les saisons du bonheur - Belva Plain



Belfond
19 Octobre 2017
21.50 €


Lecture Commune avec La Tête dans les Livres.
Venez lire son avis ici !









Nous sommes en 1900 et l'Amérique est le pays des grandes espérances.
Bien décidé à être acteur de son destin, Adam Harnring quitte son père et ses deux frères pour tenter l'aventure vers l'Ouest, ou plus exactement la petite ville texane de Chattahoochee. Imposant son flair et son audace, il grimpe rapidement les marches de la réussite et obtient la consécration en épousant la belle Emma, héritière d'un grand magasin.
Une famille unie, des affaires florissantes, la vie pourrait être parfaite. Mais Adam sent parfois monter en lui des vagues d'amertume : comment protéger les siens des aléas de la vie ?


Merci à Belfond !
Les saisons du bonheur commence en 1900, nous sommes en Amérique. Nous allons suivre le destin d'Adam Harnring, un jeune homme volontaire et très mature. Vivant avec son père, sa belle-mère et ses deux demi-frères, Léo et Jonathan. Malgré l'aide précieuse qu'il apporte dans le magasin de son père, il décide à 20 ans d'aller explorer le monde et de tenter de se faire une place importante dans le monde. Une envie principalement motivée par l'idée d'aider son père et sa famille ; spécialement son petit frère, Jonathan et d'avoir assez d'argent pour participer aux frais de l'université.
C'est ainsi que Adam va un jour s'arrêter dans la petite ville de Chattahoochee et, suite à un coup de chance et de talent, il se fait embaucher dans un magasin de vêtements. Sa mission sera de redonner tout son lustre à cette boutique devenue bien poussiéreuse... Mme Rothirch, la propriétaire, va d'abord le regarder avec méfiance puis va – à contrecœur – lui accorder un respect inattendu.
A travers la vie d'Adam, Belva Plain va nous faire voyager durant des années, vivant tout les événements marquant de ce siècle, que ce soit dans la vie personnage des protagonistes ou dans l'Histoire. La première et la seconde Guerre Mondiale, les années fastes et le krach boursier de 1929, l'industrialisation, les progrès... Une occasion de voyager à travers des périodes historiques frappantes !
Adam va également rencontrer l'amour, en la personne d'Emma, la nièce de Mme Rothirch. Leur histoire va s'écrire lentement, au travers de leurs rares rencontres de leur début, puis d'une relation plus poussée. La famille d'Adam sera toujours bien présente : car même s'il s'est éloigné d'eux, sa famille est le moteur qui le pousse souvent à continuer et à aller plus loin.
Les saison du bonheur est un livre que j'ai apprécié, mais auquel je trouve malgré tout quelques défauts – ou plutôt de grosses facilités. Même si j'apprécie de voyager à travers le siècle et une grande période historique, j'ai malgré tout trouvé que l'auteure passait trop rapidement sur les années. Les sauts dans le temps sont certes intéressants pour aller au plus vite, mais cela ne permettait pas toujours de s'attacher aux personnages, leur évolution trop rapide ne permet pas de bien les construire. De même, le manichéisme des personnages : que soit Adam, Emma, Blanche ou Léo, ils sont noirs ou blancs, et sans vraiment de nuances... Malgré le fait que le personnage de Léo soit peut-être le plus réussi, à mon sens ! C'est un homme qui n'a pas été gâté par la vie, et qui n'a eu que des miettes d'attentions, malgré tout les efforts de ses frères pour tenter de lui donner une vraie place dans la famille. J'aurais aimé en savoir plus sur lui, et le voir davantage, surtout dans sa relation avec Adam, j'aurais aimé les voir interagir davantage. Tout comme la relation entre Blanche et Adam, une relation qui avait de vraies possibilités, et qui arrive un peu comme un cheveux sur la soupe. Et pour finir avec les principaux points négatifs, c'est avec Adam : il a eu certes des épreuves, par exemple le fait de ne pas avoir connu sa mère, de devoir tirer un trait sur les études qu'il voulait faire pour pouvoir assurer l'avenir de sa famille... Mais c'est un homme à qui tout arrive un peu trop facilement quand même, que ce soit son premier travail, les travaux qu'il effectue au magasin, tout ce qu'il fait pour redonner une seconde jeunesse à l'entreprise... Je pensais qu'il rencontrerait davantage de difficultés et d'épreuves, au lieu que cela lui arrive tout cuit dans le bec.
Donc, je dirais que Les saisons du bonheur est un livre très facile à lire, intéressant mais souvent prévisible et sans réel approfondissement. Je recommande à ceux qui aimeraient une lecture divertissante et prenante.




Que savons-nous réellement des êtres que 
nous côtoyons, même les plus proches ?
Comment sonder le cœur des gens et prétendre 
connaître ce qu'ils cachent au fond de leur âme ?





Chronique en + : l'avis de Popcorn and Gibberish !

24 commentaires:

  1. Mon Dieu le début de ta chronique m'avait donné tellement envie, mais la fin un peu moins ! C'est dommage s'il y a des sauts dans le temps, je trouve que ça ne permet pas de s'attacher aux personnages. Et je m'attendais à des épreuves en lisant le résumé, mais si tout arrive trop facilement je ne sais pas si je vais aimer. Malgré tout il m'intrigue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un livre mauvais, loin de là, mais disons que j'en attendais plus et qu'il y a quelques petits défauts qui m'ont refroidie. Mais cela reste un livre que j'ai pris plaisir à lire.
      Je serais curieuse d'avoir ton avis dessus :) !

      Supprimer
  2. Dommage pour certains points du coup

    RépondreSupprimer
  3. Oui dommage pour cette lecture, je n'aime pas trop quand les auteurs jouent la facilité comme ça... c'est dur mais des fois on aime bien voir les personnages malmenés !

    RépondreSupprimer
  4. On a en déjà parlé, ça ne sera pas celui que l'on retiendra malheureusement!

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas une auteure que j'affectionne, je l'ai lue à une époque entre deux livres plus "sérieux".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudra que je regarde quand même ce qu'elle a fait d'autre, mais ce n'est pas une priorité ^^

      Supprimer
  6. Totalement d'accord pour le manichéisme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'on a tous plus ou moins le même avis !

      Supprimer
  7. Un eptit peu dommage pour les déceptions mais la période du livre m'attire bien tout de même. Donc Pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas le bouquin en question, et j'étais hyper enthousiaste au début, mais finalement, je ne sais pas trop... La fin de ta chronique me laisse un peu sceptique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une mauvaise lecture en soi, mais j'en attendais peu-être beaucoup trop !

      Supprimer
  9. Pas très approfondi? Je vais passer mon chemin alors... Ça risque de m'agacer un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu arrive parfois à être raisonnable, dis dooooonc :D

      Supprimer
  10. J'ai moi aussi lu le roman et j'ai un avis similaire au tien. C'est agréable à lire, facile à dévorer mais les personnages manquent de nuances et il est presque un peu agaçant, au final, de voir à quel point les choses se passent bien pour Adam. J'ai plus aimé, moi aussi, le personnage de Léo qui avait un vrai potentiel et que j'aurais voir plus exploité. Le roman était malgré tout intéressant de par ses thèmes et sa volonté de parcourir plusieurs décennies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement !! Nous avons tout à fait le même avis :)

      Supprimer
  11. J'avais tenté un livre de Belva Plain que j'avais abandonné, ce n'est pas du tout ce que j'aime donc je comprends un peu ton ressenti ici ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée que ça n'ait pas marché avec toi ! Mais bon, on a pleins d'autres choses à découvrir ;)

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !