24/01/2017

L'immeuble Christodora, de Tim Murphy

L'immeuble Christodora - Tim Murphy


05 Janvier 2017
Plon
21.90 €






New York. Milly et Jared, couple aisé animé d'ambitions artistiques, habite l'immeuble Christodora, vieux building de Greenwich Village. Les habitants du Christodora mènent une vie de bohèmes bien loin de l'embourgeoisement qui guette peu à peu le quartier.
Leur voisin, Hector, vit seul. Personnage complexe, ce junkie homosexuel portoricain n'est plus que l'ombre du militant flamboyant qu'il a été dans les années quatre-vingt.
Mateo, le fils adoptif de Milly et Jared, est choyé par ses parents qui voient en lui un artiste. Mais le jeune homme, en plein questionnement sur ses origines, se rebelle contre ses parents et la bourgeoisie blanche qu'ils représentent.
Milly, Jared, Hector et Mateo, autant de vies profondément liées d'une manière que personne n'aurait pu prévoir. Dans cette ville en constante évolution, les existences de demain sont hantées par le poids du passé.


Merci à Plon !
Nous sommes à New York, avec Milly et Jared. Couple aisé, ils habitent dans l'immeuble Christodora, un vieux building de Greenwich Village. Dans cet immeuble, la vie bohème lutte contre la bourgeoisie qui envahit peu à peu le quartier. Milly et Jared ont recueilli Mateo, alors qu'il n'avait que 5 ans. Maintenant c'est un adolescent, en lutte contre lui-même, ses parents adoptifs et la bourgeoisie qu'ils représentent. Délaissant une carrière d'artiste et négligeant ses dons, le jeune homme sombre dans la drogue et la colère. Le voisin de Milly et Jared, Hector, est un junkie homosexuel qui n'est plus que l'ombre du militant charismatique qu'il était, luttant pour les droits des personnages atteintes du Sida. A travers les histoires entrelacées de Milly, Jared, Mateo et Hector, L'immeuble Christodora nous plonge dans une histoire sombre, parsemée de morts et de souffrance, mais où pourtant règne toujours une certaine forme d'espoir.
Tim Murphy nous présente un véritable roman de dénonciation, ces vies minées par la drogue et le VIH, oubliés par tous. Mateo est le fils adoptif de deux artistes, né d'une mère touchée par le sida ; Hector était un militant passionné, tombé dans la drogue suite au décès de son compagnon. Deux personnages qui se ressemblent énormément, touchés par le deuil, incapables de résister au pouvoir apaisant de la seringue. Pourtant, ils feront tout pour tenter d'améliorer leur situation, celles de leurs amis, et surtout d'essayer de mieux comprendre le monde qui les entourent.
A travers L'immeuble Christodora, Tim Murphy aborde de nombreux sujets mais le thème fort est celui du Sida et de la vie des homosexuels. Trop souvent, le Sida a été ignoré, les homosexuels rejetés et ignorés... Même maintenant, l'homophobie, l'intolérance et l'incompréhension sont toujours bien présentes, et Tim Murphy entend bien le rappeler. Cet ostracisme a bien trop souvent conduit les homosexuels à dénier leur sexualité, à se cacher, à refuser de faire des tests de dépistage de maladie, juste pour éviter le poids de l'opinion public. Et il est bien temps que cela change ! Même aujourd'hui, en 2017, cet état de fait reste beaucoup trop présent. Quand allons-nous commencer à nous mêler de nos affaires et à ne pas juger une personne sur ses préférences sexuelles ? Quand allons-nous commencer à nous informer, à nous intéresser, à ne pas avoir peur d'un épouvantail ? Le Sida n'est pas une maladie honteuse et qui ne touche que les personnes homosexuelles. L'immeuble Christodora pointe du doigt les défauts de la société, et frappe fort ! De même que Tim Murphy présente le combat pour faire avancer la lutte contre la maladie, et dans cette lutte, le combat des femmes, une minorité dans la minorité. Car, au début, les femmes n'étaient même pas reconnus comme étant capables d'avoir cette maladie. Le Sida était considéré comme une maladie d'homme, et les organismes de santé (souvent menés par des hommes, quelle surprise...) n'étaient pas prêts du tout à voir les spécificités que cette maladie entraîne chez les femmes. Comment lutter lorsqu'on est une minorité au sein d'une minorité ? Toutes les personnes, hommes et femmes, qui ont fait avancer la lutte, qui ont fait progresser les soins, qui ont bousculer les idées reçues... Toutes ces personnes devraient être connues, leur combat ne devrait pas être oubliés. Et aujourd'hui, le combat n'est pas fini. Les fausses idées et les préjugés sont toujours là, eux aussi progressent, et avec l'arrivée d'un certain Trump au pouvoir et sa volonté de changer le système de soin aux États-Unis, j'ai peur qu'il n'y ait un fort recul dans les progrès effectués ces dernières années... L'accès au soin devrait être un droit pour tous, peu importe sa couleur de peau, son sexe, que l'on soit riche ou pauvre, issu d'une majorité ou d'une minorité. Si on commence à ouvrir les yeux, à se rassembler, à lutter ensemble, collectivement, ce sera déjà un grand pas en avant.
L'immeuble Christodora nous parle du Sida, des homosexuels, mais également de comment on peut faire sa place dans le monde et comment appréhender la vie, non seulement de notre point de vue mais aussi de celui des personnes qui nous entourent. Chaque personnage est touchant et criant de vérité, nous ne pouvons qu'être émus ! J'ai été particulièrement frappée par Mateo, qui doit non seulement se débattre avec les attentes de ses parents adoptifs et de la société, savoir d'où il vient, dans un monde qui change. Son chemin ne sera pas facile, il tombe souvent, mais il va apprendre et se relever. Sans conteste le personnage que j'ai préféré !
Si vous souhaitez continuer dans la lecture de ces thèmes, je ne peux que vous conseiller Positive de Paige Rawl et N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell.
L'immeuble Christodora est un roman à lire absolument !

21 commentaires:

  1. Des sujets forts, poignants, envers lesquels il est toujours important de réfléchir ! Et c'est aussi à cela que sert la lecture ; ouvrir nos consciences ^_^
    Merci pour cette découverte placée sous le signe de l'émotion et de la réflexion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, évidemment :) !!

      Supprimer
  2. Ce n'est pas quelque chose vers quoi je me serais tourne de moi-même mais ta chronique me donne bien envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis déjà contente d'avoir éveillée ta curiosité ;) !

      Supprimer
  3. Oh un livre que je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
  4. Je ne l'avais pas retenu dans un premier temps. Les choix sont toujours difficiles. Mais je crois qu'il pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aura l'occasion de le lire ! Et que tu aimeras ;)

      Supprimer
  5. Ce n’est pas mon genre de lectures habituellement mais tu donnes bien envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre que je conseille absolument !

      Supprimer
  6. Ca se passe à quelle époque ?
    Les thèmes abordés ne sont pas faciles, ce n'est pas une lecture trop "dure" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même une histoire assez dure... Ce n'est pas insurmontable, il y a de l'espoir, mais clairement ce n'est pas léger et rigolo !

      Supprimer
  7. D'habitude je ne suis pas fan de ce genre mais tu me donnes vraiment envie de le découvrir ;)

    RépondreSupprimer
  8. Y'a pas photo ce livre ne peut que me plaire vu les sujets traités ===> direction wl ^^

    RépondreSupprimer
  9. Réponses
    1. Il faut toujours céder à ses tentations ;) !

      Supprimer
  10. Ta chronique est vraiment touchante et je suis entièrement d'accord avec toi. C'est une maladie qui fait peur encore aujourd'hui et les personnes qui en souffrent doivent subir tout un tas de préjugés. Un livre à lire absolument !

    RépondreSupprimer
  11. Je pense le chroniquer aujourd'hui pour ma part. Je l'ai vraiment beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !