11/06/2017

Un souffle, une ombre, de Christian Carayon

Un souffle, une ombre

Christian Carayon




Été 1980. Le lac de Basse-Misère, dans le sud du Massif central. Un groupe d'adolescents de bonne famille est massacré sur l' îlot où il était parti camper, en marge de la fête du club nautique local. Dans toute la région, l'onde est sismique. Comme un point de bascule irréversible, qui signe la fin d'une époque d'insouciance, et le début du déclin de la vallée.
Le chercheur en histoire Marc-Édouard Peiresoles est originaire de Valdérieu, et témoin impuissant du cataclysme alors qu'il n'était que collégien, il décide de retourner sur place, et de reprendre toute l'enquête. Comme on replonge dans ses propres traumatismes.






Merci à Fleuve !
Eté 1980, dans un village du Massif Central. Comme chaque année, certains habitants se réunissent pour faire la fête au club nautique. Certains de leurs enfants, deux filles et deux garçons, obtiennent la permission de camper sur un petit îlot juste en face du club. Ils promettent de revenir pour le lendemain matin. Ne les voyant pas revenir, les parents traversent l'eau et arrivent sur le lieu d'un carnage...
Cette tuerie inexpliquée de quatre enfants sonne le glas du lac de Basse-Misère et de son village. La vie dans la vallée décline, c'est la fin d'une époque. Pendant que les habitants se dissolvent peu à peu, le tueur cours toujours.
Un souffle, une ombre nous raconte l'histoire des habitants d'une petite ville, des meurtres inexpliqués, mais surtout de Marc-Édouard Peiresoles, un habitant de cette région devenu professeur à l'université de Toulouse. Homme renfermé, toujours anxieux, il va tenter de chasser ses démons personnels en faisant la chasse à d'autres démons, plus réels. Alors qu'il n'était qu'un collégien, il a assisté de loin à l'événement, ce qui a conditionné toute sa vie future. Il décide de reprendre l'enquête, pour tenter de comprendre l'indicible.
Je ne connaissais pas Christian Carayon avant de commencer Un souffle, une ombre, et je suis très satisfaite d'avoir pu remédier à cette lacune ! Malgré le fait que le point de départ de l'histoire soit un meurtre, Un souffle, une ombre s'éloigne de l'intrigue classique des romans policiers. Le personnage principal n'est ni un enquêteur ni un détective privé, il est un simple historien cherchant un peu de paix. Mais outre la construction de l'histoire, c'est davantage la façon de présenter les différents protagonistes qui fait la force du récit. Tout d'abord : Marc-Édouard. C'est un homme brisé, avec sa part de noirceur et de faiblesses, mais un homme bon malgré tout. Sa volonté de comprendre le passé, pour pouvoir mieux avancer, est très touchante. Pour ce qui est des autres personnages, ils sont tous bien distincts les uns des autres, mais tout aussi intéressants. La ville et le lac de Basse-Misère font partie prenante des personnages, on ressent parfaitement l'oppression et le désespoir qui imprègne encore les lieux.
Il faut s'attendre à un roman dense, fouillé : il y a un certains nombres de personnages et de descriptions, donc ne soyez pas surpris ! Un souffle, une ombre est donc une lecture intéressante et que j'ai apprécié.






Challenge : 50 romans en 2016





36 commentaires:

  1. Ce roman devrait beaucoup me plaire, je te remercie donc pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir donné envie :) !

      Supprimer
  2. Je pense qu'il pourrait parfaitement me convenir, même si ce n'est pas vraiment un roman policier. Je suis prévenue ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas un livre qui me tente trop mais merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la découverte ca a l'air bien ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi pas je ne connaissais pas.

    Ps: Fin du 2eme paragraphe tu as oublié un "u" à tueur.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais lu Le diable sur les épaules (ou quelque chose comme ça) du même auteur, ça m'avait bien plu, il faudrait que je penche un peu plus sur celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il faudrait que je tente ses précédents alors :) !

      Supprimer
  7. Boon bah tu as encore fait mouche, hop dans la wishlist ! =D

    RépondreSupprimer
  8. J'aime assez l'originalité de ce récit que tu mets en avant et je suis intriguée. Je le note dans ma petite tete ^^

    RépondreSupprimer
  9. Ce roman m'intrigue depuis sa sortie en grand format...pourtant j'ai toujours pas sauté sur la sortie poche... En tout cas tu me donnes très envie lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me redira si tu te laisse tenter ;) !

      Supprimer
  10. Ah j'ai rencontré ce monsieur au salon du livre de Montaigu, il est très timide et peu bavard, mais j'ai pris son premier roman, le titre me parlait ! il s'agit de "le diable sur les épaules"... toujours dans ma pal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai rencontré aussi l'auteur, je l'ai trouvé très sympathique :) ! J'espère en tout cas que Le diable sur les épaules te plaira.

      Supprimer
  11. Ca a l'air sympathique mais trop de trucs à lire donc je vais passer mon tour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si seulement on avait des journées des 48h ;)

      Supprimer
  12. Houlala, je ne connaissais pas mais ce que tu en dis me donne trèèès envie ! Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et une personne tentée de plus :P !

      Supprimer
  13. J'aime bien quand les lecture sont fouillées. Il pourrait me plaire!

    5comme d'hab, j'ai plein de retard sur tes chroniques. Moi je dis que je bosse trop!lol)

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour la découverte, ça devrait me plaire !

    RépondreSupprimer
  15. Je ne connaissais ni le livre ni l'auteur, mais tu me donnes bien envie ! Et pour une fois qu'un bon thriller se passe en France, je le lirai sûrement.

    RépondreSupprimer
  16. Il est dans ma bibliothèque depuis longtemps, un peu passé à la trappe, sans raison valable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira quand tu le sortira de ta PAL ;)

      Supprimer
  17. J'avais commencé à le lire et je dois dire que finalement j'ai laissé tombé par manque d'intérêt (justement à cause de trop de descriptions) pourtant il m'a fait envie pendant des mois :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage que ça n'ait pas marché avec toi :( ! Mais ce côté descriptif ne plait pas à tout le monde, sans doute.

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !