04/10/2017

Un été près du lac, de Heather Young

Un été près du lac - Heather Young



Belfond
21 Septembre 2017
21.50 €



Lecture Commune avec La Tête dans les Livres.
Venez lire son avis ici !






1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite soeur Emily viennent passer l'été en famille dans leur chalet, sur les bords d'un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. Qu'est-il arrivé à l'enfant de six ans ? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l'improbable retour de la petite préférée. 1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Mais le vieux chalet n'a rien d'une chaleureuse villégiature. La maison est isolée, bientôt prisonnière de la neige qui recouvre le Minnesota ; son seul voisin est un vieil homme bourru, probablement fou. Et alors que la jeune femme tente de transformer la lugubre bâtisse en foyer pour elle et ses filles, son aînée développe soudain une étrange obsession pour Emily, leur aïeule disparue.
Car la maison n'a pas dévoilé tous ses secrets. Là, dans les affaires laissées par Lucy, se cache un journal. Les Mémoires d'une petite fille naïve qui a laissé se dérouler un drame si terrible que, soixante ans plus tard, sa famille en porte encore la trace...


Merci à Belfond !
Deux époques, plusieurs personnages principaux. D'abord, en 1935 : Lucy, Lilith et Emily vont avec leurs parents passer l'été au bord d'un lac du Minnesota. Un beau jour, Emily est portée disparu... Lucy, Lilith et leur mère vont rester toute leur vie dans ce chalet, espérant un jour avoir des nouvelles de la petite fille. Ensuite, en 1999 : Lucy vient de mourir, et a légué le chalet à sa petite-nièce Justine. La jeune femme va sauter sur l'occasion, quitter San Francisco et son petit ami, se réfugiant avec ses filles dans cette petite maison. Mais il ne sera pas dit que ce sera facile ! Le village a décliné, la neige recouvre tout, l'isolement est terrible...
Nous allons alterner entre les deux époques, les deux points de vues, découvrant peu à peu les secrets de famille. Non seulement ceux de Lucy et de sa famille, mais aussi tout les non-dits de Justine et de ses filles.
Cela fait un moment que j'entendais parler de Un été près du lac, depuis une réunion du Cercle Belfond, et j'avais plus que hâte de m'y plonger. Et le verdict : j'ai été accrochée du début à la fin !
Avec Un été près du lac, on se retrouver au milieu de personnages féminins forts, mais abîmés par la vie. On découvrira pourquoi au fur et à mesure, et je dois dire que les révélations finales m'ont fait bondir. Le chemin qu'elles ont parcouru a été très dur, mais cela ne les a pas brisées. On trouve toujours de l'espoir, de quoi rebondir, et on espère que la parole et les secrets découverts permettront de guérir.
Immédiatement, j'ai énormément apprécié Lucy : on la découvre adolescente, comment elle espère renouer sa complicité avec sa grande sœur Lilith, la jalousie envers sa petite sœur Emily, la favorite de leur mère, et surtout tout le chemin qu'elle va parcourir au cours de cet été fatal pour sa famille. Les secrets, les disparitions, les changements... Énormément de choses vont se dérouler, et j'ai toujours été curieuse d'en savoir plus.
Par contre, j'ai eu beaucoup plus de mal à me connecter avec Justine. Je ne me sentais pas proche d'elle, j'ai eu du mal à compatir avec elle au début, ne comprenant pas trop ses réactions. Et puis, peu à peu, je me suis intéressée à elle – même si j'ai toujours une préférence pour Lucy ! J'ai appris à apprécier Justine, mais j'ai été surtout intéressée par la relation qu'elle entretient avec sa mère, pour le moins tendue, mais aussi avec ses deux filles, des relations pas évidentes non plus...
Au-delà des personnages, Heather Young nous plonge dans l'Amérique profonde, avec ses maisons de villégiature, le déclin du village... A l'époque de Lucy, c'est le plein essor et le succès, de nombreuses familles occupaient toutes les maisons. Mais quand Justine arrive, plus de fêtes, pratiquement plus personnes, c'est la chute. Deux ambiances, qui contrastent fortement l'une avec l'autre. Et au-dessus de tout ça, plane une atmosphère mortifère, dense, remplies des secrets et des non-dits.
Sans le moindre doute, Un été près du lac fait partie de mes préférés du Cercle Belfond ! Haletant du début à la fin, on est embarqués, c'est une saga familiale prenante dans une Amérique rurale.
Je conseille absolument !




Chronique en + : l'avis de La rousse bouqine !

24 commentaires:

  1. Ca a l'air d'etre une très bonne lecture !

    PS : je pense que tu as oublié un mot "Immédiatement, j'ai énormément Lucy"

    RépondreSupprimer
  2. J'ai encore plus hâte de le lire après la lecture de ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  3. J'avoue que Justine ne m'a pas emballée des masses mais j'ai beaucoup aimé Lucy malgré son côté si mélancolique!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime énormément ce genre de romans, basé sur des secrets de famille, des allées et venues dans le temps. J'ai croisé ce livre un peu partout mais ne m'y suis pas vraiment intéressée et puis il y'a eu ta chronique, qui m'a vraiment donné envie de me lancer. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donné un petit coup de pouce :) !

      Supprimer
  5. Je l'ai vu passer mais je ne me suis pas plus arrêtée dessus, mais lààà tu me fais regretter^^

    RépondreSupprimer
  6. Il a l'air pas mal ce livre. En plus, j'aime bien les sagas familiales :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait normalement te plaire alors ;) !

      Supprimer
  7. Il a l'air top, j'adore la couverture !

    RépondreSupprimer
  8. Malgré ton avis je ne pense pas que ça soit pour moi donc je passe mon tour :/ Mais merci pour cette chronique :D

    RépondreSupprimer
  9. Le résumé me tentait beaucoup, mais ton avis... donne carrément envie de le dévorer maintenant ! Je le mets sur ma wish ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. C'est totalement mon genre, je note !

    RépondreSupprimer
  11. Je ne lis pas souvent de sagas familiales, mais lorsqu'elles sont américaines j'avoue que c'est un élément qui m'attire davantage, surtout pour revivre l'époque de 1935. À voir donc, si celle-ci croise mon chemin. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  12. Mais pourquoi je suis venue sur ton blog? Pourquoi? lol
    Vilaine tentatrice!

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !