07/04/2018

Les Belles, Tome 1, de Dhonielle Clayton

Les Belles, Tome 1
Les Belles


Dhonielle Clayton









Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux.
En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences. Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses sœurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar.
Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent... 



Merci à Robert Laffont.
Le monde d'Orléans est particulier : là-bas, les gens naissent gris et condamnés. Seules les Belles ont la possibilité de transformer leurs destins et de leur donner – ou prendre – la beauté. De ce fait, elles sont adulées et admirées comme des déesse vivante. Dans ce monde de l'apparence, tout tient à son aspect et à celui d'autrui.
Camélia Beauregard fait partie d'une nouvelle génération de Belles. Son but ultime est de parvenir à devenir la favorite de la famille royale et d'être ainsi reconnue comme la plus talentueuse de toutes. Avec ses sœurs et consœurs Belles, elle arrive à la cour. Et seulement là, Camélia va réaliser que sa position est plus que précaire, et que la cour recèle des secrets dangereux. Elle va devoir apprendre à nager parmi les requins...
Malgré quelques déboires avec la Collection R, j'avoue avoir été très tentée par Les Belles. Non seulement la couverture est magnifique, mais le résumé promettait une histoire très intéressante. Quel est le verdict ?
Eh bien, malheureusement, ce ne fut pas une lecture concluante de mon côté, malgré les nombreux coups de cœur que j'ai pu voir passer sur ce titre...
Donc, de mon côté, pourquoi cette déception vis-à-vis des Belles, malgré tout les côtés intéressants de ce titre ? Car je reconnais malgré tout des côtés positifs à cette lecture ! En effet, Dhonielle Clayton décrit un monde très riche et complexe, avec en plus cette critique de la société et de son culte de l'apparence. C'est, pour moi, de loin les meilleures choses dans le roman !
Mais cela n'a pas suffit à me faire véritablement apprécier Les Belles, spécialement parce que je n'ai pas réussit à rentrer véritablement dans l'histoire, je me suis pour le moins ennuyée tout du long, et le personnage principal m'a été plus antipathique qu'autre chose.
Pour parler plus en détail de Camélia Beauregard, je dirais que c'est une personne que j'ai trouvé trop sûre d'elle, trop arrogante, trop convaincue d'être la meilleure... Ce n'aurait pas été un problème si j'avais trouvé que le personnage avait une évolution intéressante, ce qui n'est pas le cas. Elle n'a certes pas la langue dans sa poche, mais c'est une fille que je ne trouve ni mature ni captivante, et à la fin, sans vraiment de relief... Pour ce qui est de l'intrigue, le début est intéressant, je dois dire : la description des tâches des Belles, comment fonctionne ce pouvoir, et leur entrée à la cour. Mais ensuite, c'est le gros blanc, il y a des longueurs interminables, et je me suis ennuyée. La fin rattrape le coup, et présente quelques rebondissements (plus que) bienvenus !
Je suis désolée de ne pas avoir apprécié davantage Les Belles, surtout que je partais prête à être conquise et impatiente de l'être. Malheureusement, mon ennui et mon incapacité à accrocher à l'histoire, les personnages ou la romance m'ont rendue vraiment incapable de m'accrocher aux choses positives, tels que la descriptions de l'univers ou le pouvoir des Belles.
Dommage pour moi ! Et vous, quelle a été votre opinion sur ce titre ?







Chronique en + : l'avis de Café-Powell et Bettie Rose Books !

18 commentaires:

  1. Il n'est pas fait pour moi celui-ci, c'est certain ! Je sais déjà que tu te rattraperas sur le prochain, et nos wish-lists aussi par la même occasion ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce n'est pas moi toute seule qui t'ait refroidi sur ce titre ;) !

      Supprimer
    2. Non, rien que le synopsis m'inspirait déjà méfiance ^_^

      Supprimer
    3. Je suis rassurée alors ;)

      Supprimer
  2. Ce n'est pas mon genre de lecture et je pense que je ne m'y risquerai pas haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, ce n'est pas moi qui vais te pousser à le lire :P !

      Supprimer
  3. Mince dommage que ça n'ait pas bien marché. J'en ai beaucoup entendu parler mais pas lu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dommage, surtout que j'en avais entendu de bonnes choses avant de le commencer :(

      Supprimer
  4. Dommage pour cette déception et cet ennui ressenti durant la lecture.

    RépondreSupprimer
  5. Dommage que ce roman ne t'a pas convaincu. Perso, comme je te l'avais dit, j'ai totalement accroché. Je suis d'accord pour Camelia et son côté sûre d'elle et que parfois, on fait du rétropédalage.. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage pour moi mais je suis contente que toi tu l'apprécie :) !

      Supprimer
  6. Je pense que ce n'est pas pour moi non plus ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Il me faisait un peu de l'oeil quand je l'ai vu sur NetGalley, mais je n'ai pourtant pas sauté le pas et ton avis ne me donne pas envie de changer d'avis. C'est bien que l'auteur dénonce les dérives du culte de l'apparence mais je ne compte plus le nombre d'héroïnes en jeunesse antipathiques... Je suis rarement intéressée par les sorties chez la Collection R, à part en ce moment La Faucheuse, et je ne pense pas me procurer Les Belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée de t'avoir refroidit encore plus :P ! Je pense que je vais tenter prochainement le tome 2 de La Faucheuse, le premier tome m'avait plutôt agréablement surprise.

      Supprimer
  8. C'est dommage, mais je me laisserai peut être tenter quand même pour me faire mon opinion :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !